Franca Doura

Cher lecteur de fiction, cessez de vouloir distinguer le vrai du faux, de faire l'espion, laissez vous porter par le texte, ses personnages, ne contrecarrez pas la destinée du livre qui va son propre chemin avec bonheur ou non mais indépendamment de celui qui l'a écrit. Car c'est sans doute la fiction qui permet le mieux de cerner l'indicible, seule à pouvoir faire surgir la'vérité' qui ne se dit pas, la'vérité' que notre inconscient tient pour soi, celle qui n'est ni exactitude, ni croyance, celle que l'écrivain précisément cherche inlassablement à débusquer.

Comme dit C. Bobin On n'écrit pas pour devenir écrivain mais pour rejoindre l'amour qui manque à tout amour...

Alors découvrez-le dans le roman...même si le grand "A' sombre dans le drame... Il est bel et bien là à toutes les pages.


adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Institution de travail :
47 rue des Deux-Rys - 6960 Manhay

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Bibliographie

Autres parutions

Femme traversière, Bernard Gilson, Ed, 2000
Journal de voyage au Mali, Bernard Gilson Ed, récit, 2001
Amitiés, petit traité d'intérieur, Memory Press, essai, 2010
Deux ans ou deux cents ans, au fond, quelle différence?, Société des écrivains, roman, 2014

Comptes-rendus d'ouvrage

FRANCA DOURA ET LES TERRITOIRES DU DÉSIR
Véronique Bergen
Le Carnet et les Instants, février 2019

Critiques

LA BOUTIQUE DES FINS HEUREUSES
Joseph Bodson
AREAW, février 2019