• Couverture Apprendre la langue de
  • 4eme Apprendre la langue de

APPRENDRE LA LANGUE DE "L'AUTRE" EN BELGIQUE

la dimension affective comme frein à l'apprentissage

Laurence Mettewie

revue d'origine de cet article : Le Langage et l'Homme 502

Date de publication : janvier 2016
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

De passage dans mon ancienne école secondaire au cœur de Bruxelles, un petit élève d'une douzaine d'années m'arrête dans le couloir et me demande si je suis un nouveau professeur.
- Non, mais je suis professeur.
- De quoi, demande-t-il ravie et curieux?
- De néerlandais.
Et voilà que les yeux qui s'étaient illuminés quelques secondes avant, se baissent déçus.
- Dommage, répondit-il.
- Mais pourquoi?
- Parce que mon professeur de néerlandais dit qu'il sait que le néerlandais est une langue moche et difficile, mais qu'il faut quand même se la farcir.
- Tu sais, en fait, c'est une très belle langue, magique de surcroît, car elle ouvre bien des portes pour de belles rencontres et un meilleur avenir professionnel à Bruxelles, mais peut-être, a-t-on oublié de e le montrer.
Alors, avec de grands yeux noirs et tristes, il demande : vous ne voulez pas rester?

     
  • ISBN : 978-2-8066-3560-0 • janvier 2016 • 0 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat