• Couverture Les Temps mauvais (1846-1942) dans la théologie politique française
  • 4eme Les Temps mauvais (1846-1942) dans la théologie politique française

LES TEMPS MAUVAIS (1846-1942) DANS LA THÉOLOGIE POLITIQUE FRANÇAISE

Jacques Marx

revue d'origine de cet article : Cahiers du CIERL (anciennement Le Figuier) 5

Date de publication : novembre 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Tout commence le 19 septembre 1846, sur la montagne de La Salette, sur les hauteurs de Grenoble, à 1800 m. d'altitude, lieu d'une apparition mariale révélant une Vierge qui pleurait - une Addolorata - mais qui, ensuite, se révélait menaçante1. Car, après des remontrances portant sur le respect du dimanche - péché français par excellence !- et l'annonce de diverses calamités agricoles ("les noix deviendront mauvaises" ; "les raisins pourriront"), la Visiteuse céleste se montrait menaçante : Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forcée de laisser aller la main de mon Fils. Elle est si forte, si pesante, que je ne peux plus la maintenir.

     
  • ISBN : 978-2-8066-3656-0 • novembre 2018 • 21 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat