Commentaires / Avis de personnalités

Lecture critique du philosophe Eric Clemen

Permets-moi de te remercier encore de ton livre qui m'a plus qu'intéressé : je suis impressionné par cette synthèse essentielle d'une idéologie dont les méfaits peuvent renaître.Ta somme de lectures est écrasante et révèle ce que les intellectuels négligent à tort : la vigilance à l'égard des écrits menaçants quoique médiocres pour la démocratie. Inutile de te le dire : je n'avais jamais lu Goebbels et Rosenberg.

Tu places ces écrits dans leur contexte historique et culturel, appelant ou donnant des renseignements importants. J'ai appris énormément ne te lisant, découvrant des auteurs influents (comme le biologiste antisémite Jules Soury, exemple parmi d'autres comme Rothacker, Klages,Clauss, Evola...) ou de proches compromettants de Heidegger ou les diverses lâchetés des politiciens ou des juristes, y compris après guerre. Le rappel des "principes de propagande'" de Goebbels est aussi précieux et à retenir.

Même par rapport à Heidegger, je suis assez d'accord avec tes analyses dans la mesure où ils portent sur ses écrits et ses interventions politiques : son pangermanisme et son antisémitisme ne font aucun doute. La difficulté bien sûr demeure de penser avec et contre lui par rapport à ses textes essentiel, originaux et indispensables, de philosophie.

Je n'ai pas compris non plus pourquoi tu parles si négligemment du film de Lanzmann qui précisément est décisif pour la mémoire de la Shoah (dont il a d'ailleurs imposé le nom, loin de l'équivoque "holocauste"). Un détail : Stiegler n'est pas allemand, mais français...
octobre 2019

Livre associé

Auteur concerné